La géographie de la Guadeloupe



GUADELOUPE : LE RELIEF DISPARATE D’UN ARCHIPEL AU CŒUR DES ANTILLES



Situé à 6 700km de la France Continentale et au cœur de l’arc antillo-caribéen, la Guadeloupe se présente géographiquement sous la forme d’un archipel de 1 702 km². C’est la plus grande île des Antilles françaises. L’archipel est constitué de cinq groupes d’îles : la Guadeloupe continentale avec une superficie de 1 438 km². Cette partie principale de l’archipel comprend à l’Ouest, la Basse-Terre avec 848 km² et à l’est, la Grande-Terre (590 km²). Un étroit bras de mer, la Rivière salée et une zone de mangroves au niveau du Grand Cul-de-Sac Marin séparent l’île principale des autres îles : l’archipel des Saintes (14 km²), La Désirade (22 km²) et Marie-Galante (158 km²).

Archipel des Petites Antilles, la Guadeloupe est située à 610 35’ de longitude Ouest et 160 15’ de latitude Nord. La Guadeloupe est un territoire de l’hémisphère nord situé en Amérique du Nord, dans les Caraïbes, entre le tropique du cancer et l’équateur. La Guadeloupe qui se situe à 6 200 km de la France métropolitaine, est à 5 600 km du continent européen et à 600 km des côtes sud américaines.

La population légale de la Guadeloupe dépasse les 407 205 habitants (chiffres du 1er janvier 2010). Les principales villes au recensement sont : Les Abymes (60 147 habitants), Pointe-à-Pitre (17577 habitants), et le chef-lieu, Basse-Terre (12 748 habitants). La grande diversité de paysage qu’offre la Guadeloupe lui donne une attraction particulière. Sa végétation très variée, sa faune avicole très riche et ses fonds marins forcent l’admiration.

La Basse Terre (massif ovale de 45 km sur 20) est une île montagneuse constituée dans sa partie sud est, de plusieurs édifices volcaniques au dessus de 900 mètres d'altitude. Le massif de la Soufrière qui est le plus haut sommet, trône à 1 467 mètres. Il est visible par un cratère et des fumerolles. C’est en effet un volcan encore actif et des mesures sont prises pour limiter les risques. La présence d’un observatoire scientifique permanent le confirme. Toutefois, l'activité volcanique se manifeste épisodiquement par les réveils du volcan de la Soufrière. En période de somnolence volcanique, seules quelques sources chaudes jaillissent dans la région de Bouillante, sur la côte Sous-le-Vent. Cette île possède des volcans d'âges différents alignés du nord au sud sur la crête montagneuse. Le relief s’abaisse progressivement quand on avance vers le Nord. La seule traversée possible au centre de l’île se trouve au col des Mamelles (585 m). Sur toute sa longueur, la chaîne est dissymétrique, le versant ouest étant plus redressé que le versant est. Une plaine s’incline du pied de ce versant jusqu’à la côte.

Les vents marins, les Alizés se trouvent freinés par la barrière des massifs. La pluviométrie est donc plus abondante sur la Basse-Terre. Sur le versant ouest s'étend une plaine littorale étroite. La Basse-Terre est conséquemment recouverte d’une forêt tropicale très dense. Les rivières et les cascades abondent. Les plages sont recouvertes de sable noir et de sable roux à cause de la nature volcanique du relief. Le sable noir est souvent mêlé de galets

La Grande-Terre à l’Est, est une plate-forme calcaire triangulaire (environ 40 km de côté) basse de 137 mètres d’altitude maximum. Le relief se compose d’une plaine calcaire dessinée par l’érosion karstique donnant lieu à une succession irrégulière de mornes appelés Les Grands Fonds ; avec au nord un plateau aride dentelé de côtes rocheuses. La région d’Anse-Bertrand, au nord de l’île, le paysage est marqué par de hautes falaises. Le Nord et l'Est de La Grande-Terre sont des plaines ou bas plateaux étagés soulevés au Nord, au Nord-est et à l'Est, d'une altitude moyenne de 30 à 50 m. Ces plaines débouchent sur des falaises qui plongent dans l'Atlantique. La plaine argileuse et bosselée de mornes calcaires des Abymes occupe le Sud-ouest. Cette plaine se termine au contact de la Basse-Terre par une zone marécageuse colonisée par la mangrove. Les plages de sable sont elles aussi entourées de mangroves. Aux abords de la Grande Terre, la plate-forme se prolonge dans le domaine océanique par d'autres îles: la Désirade et Marie Galante pour ne parler que d’elles. Ces îles sont entourées par de nombreux récifs coralliens abritant une faune marine importante. Ici les plages sont couvertes de sable blanc. Ce littoral est appelé la « Riviera ».

La Désirade 21 km² est la plus avancée à l'est dans l'océan Atlantique ; c’est un vaste plateau calcaire de forme allongée (11 km sur 2). Inclinée vers le nord-ouest, La Désirade est peu arrosée et l’hydrographie de surface ne suffit pas. L’eau est acheminée de la grande-Terre par des canalisations.

Marie Galante surnommée la Grande Galette, de forme pratiquement circulaire, couvre 158 km² pour 15 km de diamètre. La table calcaire possède un relief faiblement accidenté et entourée de belles plages.

Les îles des Saintes alignées sur les massifs de la Basse Terre. Les deux îles principales ont un modelé bosselé de volcans éteints : Terre-de-Haut et Terre-de-Bas avec respectivement 5 km² et 8 km². Ce sont des terres arides et escarpées. Une canalisation sous-marine, qui descend jusqu'à 320 mètres de profondeur, leur apporte l'eau, indispensable, depuis la Basse Terre.

Petite-Terre est un petit archipel de 2 km2 situé à une dizaine de kilomètres au sud de la Pointe des Châteaux et de la Désirade. Elle est constituée de deux îlots fermés par un récif corallien.

Saint-Barthélemy et la partie française de Saint-Martin se situent dans un cadre géographique sensiblement différent. Alignées vers 180 de latitude nord, dans le quart nord-ouest de l'île de la Guadeloupe (Basse Terre), est une petite île sèche, peu élevée (sommet à 286 mètres au Morne de Vitet).

Dans leur majorité, les plateaux des îles calcaires se terminent vers la mer par des falaises. La baie du Moule est la seule grande échancrure de la côte orientale. Une grande partie des côtes est longée par des récifs ou cayes. Les anses sont fréquentes au pied de la chaîne volcanique. Au nord, elles abritent des plages de sable ocre et dans le Sud, le sable est noir.



HYDROGRAPHIE

On peut compter en Guadeloupe près de 1115 zones humides potentielles de plus de 1000 m². Ces zones humides sont constituées par les nombreux cours d’eau, les étangs d’altitude, les dépressions humides boisées ou non et une multitude de mares.

Liste des fleuves et rivières de plus de 8 km de la Guadeloupe. Tous ces cours d’eau se trouvent dans La-Basse-terre.

Cours d'eau Longueur (km)
Grance Rivière à Goyaves 29,9
Petite Rivière à Goyaves 24,8
Lézarde 23,9
Rivière des Pères 18,9
Grande Rivière des Vieux-Habitants 17,4
Rivière Moustique (Sainte-Rose) 15,9
Rivière du Grand Carbet 13,5
Rivière Galion 11,4
Rivière du Pérou 9,8
Rivière Petite Plaine 9,6
Rivière la Rose 9,4
Rivière Grande Anse 8,4